Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 09:40

 

Je ne veux plus un une des

je veux le la les

dire et voir et toucher

éprouver sans les mots

puis les dire les écrire

le la les enfin

être enfin

voir enfin

      et sentir

      et ouvrir

tout sortir

mais sortir en dedans

tout voir à l'intérieur

être

le la les

être être être

et crier en silence

 

***

 

Le dernier mot est silence parce que là est la tension. Dire, c'est enfermer le sentiment, le donner pour acquis, compris, fermé. Dire, c'est refuser le silence. Pourtant seul le silence est vrai. C'est ce vers quoi je reviens, toujours. 

Des amis peuvent recevoir ce que l'on a à dire. Mais ils chercheront souvent à le comprendre, et voudront dire quelque chose en retour. Pour montrer qu'ils ont compris, ou simplement montrer qu'ils s'intéressent. A ce qui est dit, peut-être, à qui le dit, surtout.

Ecrire peut être la réponse. Ecrire, c'est dire, mais à soi-même d'abord, aux autres ensuite mais sans s'exposer à un retour immédiat. La lecture peut susciter une parole, mais différée. Dans la différance (sic) est la réflexion, le recul. Et si la réponse vient jusqu'à moi, ce sera encore par écrit, avec pour moi la même possibilité de différance. Lire, écrire, donnent le temps d'assimiler. 

En écrivant je ne cherche pas un retour. Le retour est jugement. Il est échange aussi, mais ce que j'écris est intérieur. C'est un exercice sur moi-même, pas encore un échange. L'échange est interférence. L'autre interfère. Je préfère qu'il n'interfère qu'après, quand c'est écrit. Quand le sentiment ne peut plus être brouillé.


Partager cet article

Repost 0
Published by Bloggieman - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Bloggieman
  • : Livres, films, séries, société : Bloggieman vous livre ses impressions.
  • Contact

Rechercher

Pages